Qui sommes nous ? Nos correspondantes Evenements Actions et réalisations Mise à jour Financement Adhésion Nous contacter Liens utiles Point presse Album photos des enfants

Nosenfantsdehue.fr

La vie au Vietnam Accueil
Qui sommes nous ?

Le but de l' association est de scolariser les enfants et de les accompagner , eux et leurs familles , vers une intégration sociale de qualité .


L' association sur une initiative personnelle a pris naissance en 1996 puis est devenue officielle en France en Juin 2001


En décembre 2002 , elle est reconnue d' intérêt général par la Préfecture des Deux Sèvres au sens de l' article 2001b du Code général des Impôts .


Ses donateurs peuvent bénéficier de la réduction  d' impôt égale actuellement à 66 % de leur montant retenu ( dans la limite de 20 % du revenu imposable ) .


Notre histoire

Il était une fois…car tous les contes de fées commencent par « il était une fois », et c’est bien un conte de fées, du moins pour tous ses acteurs, qui va suivre.

Il était une fois donc une petite fille qui habitait dans un lointain pays, le Vietnam, dans la vieille ville de Huê, sur les bords de la Rivière des Parfums.

Cette enfant avait 9 ans et s’appelait Trang. Ses parents avaient 6 enfants et leur grande pauvreté ne leur permettait pas de les envoyer à l’école.

Bien loin d’elle, dans la bonne ville de Chauray, vivait une dame, dont nous tairons l’âge, mais dont surtout le cœur était si grand qu’elle avait déjà à plusieurs reprises essayé d’agir à travers des associations reconnues auprès d’enfants qui n’avaient pas la chance de vivre chaque jour dans l’insouciance comme nombre de petits chauraisiens et chauraisiennes.

Dois-je préciser son nom ? Chacun aura reconnu notre présidente Paulette.

Paulette qui ne se satisfaisait pas des relations plus ou moins anonymes entretenues par ces associations et avait entrepris en novembre 1996 un voyage, certes touristique, vers le Vietnam, avec Michel son époux, mais dans un but précis……..

Elle avait l’idée bien ancrée de trouver sur place un enfant à parrainer de son propre chef, enfant qui, elle le savait, deviendrait vite sien par le cœur et l’esprit.

Comment peut-on expliquer certaines prémonitions ?

« J’ai eu la certitude en arrivant à Huê », m’a-t-elle confié, « que l’enfant m’attendait là ».


Le 9 novembre 1996, à 14h30 Paulette et Michel visitent le tombeau de Ming Mang sur les bords de la rivière des Parfums…et leur vie bascule : une petite main leur glisse un morceau de papier.


Page suivante

Le tombeau de Ming Mang


Le morceau de papier de la petite fille